Ils.elles en parlent

Écoutez la chronique radio de Jean Marc Passeron sur Radio d’Ici :


Écoutez la chronique radio de France Bleu Isère et lisez les articles du Dauphiné Libéré et Affiches de Grenoble :


Témoignages de lectrices :

Je m’attendais à lire un polar, j’ai trouvé un polar de développement personnel, et au cœur du livre un beau message sur le sujet des violences conjugales. Je l’ai aimé et j’ai ri de bon cœur à des touches subtilement drôles, des dénonciations à l’ironie légère et me suis identifié avec bonheur à ce magistrat un peu trop contrôleur qui découvre la joie légère et le soulagement du lâcher-prise. 

Sophie

Un roman policier très bien mené car l’auteur a su se servir de cette fiction pour nous transmettre un certain nombre de messages et permettre à son lecteur de prendre de la hauteur par rapport à cette lecture dans le but d’attirer son attention sur ces femmes victimes de violence et sur la manière dont le système judiciaire actuel ne les protège pas. Une réelle faille soulevée qui demande plus d’humanité de la part de la justice, sûrement plus d’écoute et une attention particulière à ses conséquences parfois irréversibles sur la vie de ces femmes.
Ce livre est très agréable à lire tant par ses chapitres courts, son écriture fluide et son rythme qui donne envie de connaitre l’issue. 
Ce roman policier nous permet de découvrir les limites de la justice et ses dysfonctionnements. Certes, ce roman est une fiction mais par bien des aspects, il pourrait être réaliste. Ce livre est un bon moyen d’interpeller les pouvoirs politiques pour que les choses changent et que les femmes victimes de violence puissent trouver des solutions concrètes. 
Ce roman m’a plu par l’humanité et l’empathie qui s’en dégage et la fin inattendue.

Luciled18 sur Instagram

Encore un joli trésor déniché sur le site simplementpro.fr.
Un polar qui m’a fait passer un super moment. Lu en une seule journée. Le polar qui vous détend, qui vous fait passer un réel moment de plaisir. A lire au coin du feu ou bien emmitouflé sous un plaid. J’ai adoré le style de l’auteur, très agréable, fluide. Un rythme assez lent mais en même temps prenant. Des indices disséminés tout au long des pages et un dénouement que je n’avais pas vu venir. Et pourtant le titre aurait du me mettre sur la voie. Un sujet d’actualité mais je ne vous en dis pas plus. Une région en limite de la frontière italienne, des allers retours dans la forêt en pleine nuit, mais également des hommes influents et des femmes qui disparaissent. Il n’en faut pas plus pour brouiller les pistes et pour vous emmener dans une sorte de communauté assez particulière, puis chez des passeurs, puis tout simplement dans des appartements banals.
Je vous conseille cette lecture.

Karine sur livrement-ka.com